Nos services

Accompagner, préparer, gérer

Les missions d’à l’Abord’âges se déclinent sur tous les axes nécessaires à la réflexion sur un projet de structure d’accueil d’enfants âgés entre 10 semaines et 4 ans.

Nous accompagnons les collectivités, les entreprises et les porteurs de projets sur tous les aspects nécessaires à la mise sur pied d’un projet de qualité. à l’Abord’âges peut également se voir confier l’exploitation et la gestion des structures créées.

En tant que professionnels reconnus, nous accompagnons les porteurs de projets dans la mise sur pied d’un projet de crèche, d’entreprise, publique ou mixte afin de rendre un service nouveau complémentaire sur un territoire. À ce stade du projet, les étapes à prendre en compte sont :

• l’étude de faisabilité afin de valider la pertinence du projet
• la rédaction du cahier des charges pour lancer la mise sur pied de la structure
• la définition du calendrier du projet

PRÉPARONS L’OUVERTURE

Quelques mois avant l’ouverture de la structure, à l’Abord’âges prend en charge les deux grands domaines essentiels à la réussite d’un tel projet :

• les échéances pédagogiques : la rédaction des textes réglementaires, le recrutement de l’équipe d’encadrement…
• la communication : mise en place d’un plan de communication adapté, recherche de partenariats avec les entreprises dans le cas de crèches inter-entreprises…

GÉRONS LE QUOTIDIEN

Les étapes préalables nous permettent de créer les meilleures conditions pour gérer une crèche, un accueil de loisirs ou un jardin d’enfants. à l’Abord’âges est particulièrement attentive à construire des relations de confiance et durable avec ceux qui lui font confiance grâce à la mise en place du conseil de crèche par exemple.

Nos choix pédagogiques

 

Nos choix pédagogiques se déclinent sur trois grands axes.

L’enfant, un être à part entière

L’équipe prend en charge la vie quotidienne  de l’enfant en fonction de ses besoins. Nos structures permettent le respect du rythme de chacun.

Quel que soit l’âge des enfants qui nous sont confiés, des activités sont proposées dans le but de favoriser leur éveil à travers la socialisation,  les échanges, l’épanouissement, l’affirmation de l’identité et le développement de sa personnalité. Pour y parvenir, la référence éducative occupe une place centrale dans notre organisation, et a pour but de favoriser les repères fiables et stables.

L’accueil d’un enfant porteur de handicap au sein de nos structures constitue un axe important de notre réflexion et de nos actions. Outre le fait que la structure collective est source d’épanouissement et de développement pour l’enfant porteur de handicap, elle permet un processus d’éveil et de développement des compétences avec les autres enfants.

L’apprentissage des relations sociales

Nos équipes mettent l’enfant au centre du projet lui permettant ainsi de s’exprimer, d’échanger et de proposer des fonctionnements. Cet apprentissage passe avant tout par la promotion de la citoyenneté.

Parallèlement, au sein de chacun de nos établissements petite-enfance sont mis en place des organes démocratiques en son sein rassemblant les professionnels, les familles et les partenaires entreprises.

La prise en compte des contraintes sociales et familiales

à l’Abord’âges, consciente que notre Société ne facilite pas la conciliation entre vie personnelle et vie professionnelle, s’est donnée pour mission de proposer une prise en charge des enfants adaptée aux besoins des familles. Par exemple, nos crèches sont ouvertes du lundi au samedi de 5h00 à 22h00, c’est-à-dire 6 jours sur 7 en horaires atypiques.

Présentation

L’accueil des enfants en structures collectives est aujourd’hui le choix n°1 des parents en France. Si la demande de la part des familles est en forte progression depuis une quinzaine d’années, les collectivités peinent souvent à répondre à ce nouvel état de fait.

Une alternative : les crèches mixtes

Entre des établissements publics ou associatifs et des structures privées, à l’Abord’âges a fait la preuve qu’il existait une manière de créer des crèches à initiative privée. Les crèches mixtes, alliant des financements de collectivités et issus des entreprises que nous avons mises en place, s’appuient sur un socle de valeurs solides, très proche de celui du milieu associatif ou public. La forme coopérative est, selon nous, la plus adaptée à répondre aux exigences actuelles sur ce type de projets.Une nouvelle manière de voir la crèche : un outil d’attractivité pour votre territoire

Les entreprises sont, chaque jour, à la recherche de solutions pour recruter les bonnes compétences, leur permettre de s’épanouir et de rester. Parallèlement, les collectivités, face à une concurrence accrue entre elles, se voient dans l’obligation de proposer des services nouveaux aux entreprises déjà implantées sur leur territoire et pour en attirer de nouvelles. Une crèche inter-entreprise doit être vu comme un outil de développement local susceptible d’attirer de nouvelles familles et, par voie de conséquence, de renforcer le tissu économique local, grâce à l’implantation de nouvelles activités économiques.

RENFORCER L’ATTRACTIVITÉ DE VOTRE TERRITOIRE

Attirer de nouvelles activités économiques, de nouvelles familles est un des enjeux clés pour le développement d’un territoire, d’une collectivité. Qu’il soit éloigné d’un grand centre urbain ou qu’il en soit plus proche, les crèches inter-entreprises renforce l’attractivité d’un territoire en proposant un outil supplémentaire pour recruter et fidéliser des salariés ou pour guider le choix d’implantation des jeunes familles.

Professionnels et solidaires

Explorer une nouvelle voie

Une alternative aux entreprises de crèches privées

Avant la création de la Scop à l’Abord’âges, les collectivités souhaitant se doter d’un nouveau mode d’accueil des enfants avait deux choix : assurer la gestion en direct, ou bien déléguer l’exploitation et la gestion d’une crèche à une association ou à une entreprise privée.  L’analyse de la situation sur bon nombre de territoires nous a conduit à la réflexion suivante :
« N’y aurait-il pas une nouvelle façon à trouver pour gérer une crèche, avec le souci du détail et des équilibres financier des entreprises conjuguée à un socle de valeurs commun aux organismes publics ou associatifs ? ».
À mi-chemin entre le public et le privé, la Scop à l’Abord’âges explore une nouvelle voie qui présente un certain nombre d’avantages pour un territoire :

• la nature même d’une Scop en fait un acteur du développement du territoire
• l’accent est placé sur la qualité d’accueil des enfants et de la relation avec tous les acteurs d’une structure : parents, collectivité, entreprise et l’équipe pédagogique
• la recherche constante de solutions adaptées à chaque situation
• la transparence proposée à chacun dans la gestion de l’établissement
• le recrutement de professionnel(les) issu(e)s du bassin économique d’implantation
le souci de travailler avec des partenaires et fournisseurs locaux 

Des valeurs fondatrices

Nous fondons notre activité de tous les jours sur des valeurs fortes : celles de l’économie sociale et solidaire. Nous nous plaçons résolument dans la perspective de renforcer l’offre de services mise à la disposition des habitants d’un territoire ou des salariés d’une entreprise. Ces services doivent, selon nous, être accessibles à tous, permettre l’épanouissement de chacun, enfants, parents, élus, dirigeants d’entreprises mais aussi de nos professionnels.

Chaque jour, nous avons le souci de répondre à 4 engagements inhérents à l’économie sociale et solidaire :

• être collectivement et socialement au service du développement durable
Notre premier engagement est de servir la Cité, de permettre aux individus qui la constituent de mieux la vivre, chaque jour.
• enrichir la Société
Le choix de l’économie sociale et solidaire est motivé par la volonté de partager la richesse que nous créons avec tous ceux qui contribuent à la réussite de notre projet.
• prendre les décisions de manière démocratique
Au sein d’une Scop, chaque membre de l’équipe est acteur dans l’entreprise. Tout salarié peut aussi devenir associé et ainsi peser sur les grandes décisions de la Scop. Chacun a son mot à dire sur son organisation.
• optimiser  les ressources financières
En privilégiant le service rendu à la rentabilité financière, nous recherchons systématiquement les montages financiers les plus avantageux pour les collectivités et les entreprises – grosses ou très petites – qui nous confient la création et/ou la gestion de leurs structures d’accueil des jeunes enfants.